Newsletter 

Inscription

Meilleures ventes

MV

  1. Heroes

    6,39 € 7,99 €

  2. Dolce fiamma

    9,90 €

  3. Musiques Sacrées à Versailles

    24,72 € 30,90 €

  4. Stabat Mater Pergolesi Vivaldi

    10,50 € 15,00 €


Paiement sécurisé
loader_big.png
-50% Requiem

Requiem CD

Giuseppe Verdi
Paru le 24 février 2003

-50%4,95 €9,90 €Soit une économie de 4,95 €

Disponible

7 articles disponibles

Qté Ajouter au panier

Requiem

Daniela Nedialkova, soprano
Ivanka Ninova, mezzo-soprano
Roumen Doikov, ténor
Emil Ponorski, basse
Chœur & Orchestre de l'Opéra de Sofia
Direction Ivan Marinov
Histoire de l'Oeuvre :
Pour le compositeur, elle devait à l'origine signifier la fin et le couronnement de sa carrière. Après avoir connu le succès avec l'opéra Aida en 1871, Verdi composa la Messa da requiem en mémoire de son compatriote le poète Alessandro Manzoni, mort en 1873 et qui s'était engagé comme lui pour l'unité italienne au sein du Risorgimento, dans un idéal de justice et d'humanité. Verdi fut si ébranlé par la mort de Manzoni qu'il ne put se joindre au cortège funèbre.
L'œuvre a comme origine une commande passée à plusieurs compositeurs italiens pour écrire une messe de requiem à la mémoire de Gioachino Rossini mort le 13 novembre 1868, pour laquelle Verdi composa la treizième et dernière partie, le Libera me. La Messa per Rossini n'ayant jamais été exécutée, Verdi envisagea rapidement de composer un Requiem entier à partir du Libera me mais le projet ne prit forme qu'avec la mort de Manzoni. Verdi offrit à la municipalité de Milan la composition d'une messe en son honneur, d'où le titre originel de Requiem de Manzoni.
La création eut lieu le jour du premier anniversaire de la mort de Manzoni le 22 mai 1874 en l'église San Marco de Milan sous la direction du compositeur lui-même. Le Requiem fut accueilli avec un grand enthousiasme et trois autres exécutions furent réalisées à la Scala. Verdi dirigea le Requiem huit jours après à Paris, à l'Opéra-Comique, puis en 1875 à Londres et à Vienne. En Allemagne, les premières ont eu lieu en décembre 1875 à Cologne et Munich.


Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
OK